Notre destin est collectif, notre responsabilité est individuelle.
Notre destin est un maillon nécessaire à tous les systèmes auxquels nous appartenons. Et nous avons la liberté et la responsabilité d’accepter, ou non, et d’assumer, ou non, ce destin.
Nous atteignons notre plus grande force et fluidité au sein de notre destin lorsque nous y adhérons et assumons notre responsabilité pour tous les actes de notre vie.

Exercice pour trois personnes

La personne qui décide de commencer distribue les rôles, quelqu’un la représente, quelqu’un représente son destin et elle-même représente sa responsabilité.
Après quelques minutes, lorsque le mouvement s’est stabilisé, la personne dit à celui qui l’a représentée : « Maintenant, je suis moi et tu es ma responsabilité ». De cette façon, en réponse à l’information qu’elle vient de recevoir, la personne peut prendre une nouvelle décision, comme regarder sa responsabilité, marcher avec elle ou l’embrasser, regarder son destin, assentir ou remercier, etc.
Si la responsabilité ou le destin était allongé au sol ou regardait une personne morte, cela signifie que la personne doit regarder cette personne morte avant de pouvoir assumer et avancer.

On se souviendra que les représentants se laissent mouvoir, ils ne peuvent pas prendre d’initiatives, ni en gestes ni en pensées, ils sont mus par la résonance du Grand Champ, par quelque chose de plus grand. Seule la personne qui joue son propre rôle peut penser, parler ou agir.