Tu imagines tes parents devant toi.
Tu sens lequel des deux retient davantage ton attention, lequel t’attire plus et lequel au contraire, te suscite un sentiment de mépris, de rivalité ou de colère.

À côté de celui qui t’attire le plus, tu places son/sa premier/ère partenaire. Tu ne dois pas savoir qui c’est car cela appartient à l’intimité de ton géniteur.
Tu te places dans cette personne pour la sentir, quelques instants, puis tu retournes à ta place, et tu lui dis :

« Je te rends ton amour pour mon père/mère ».

« Je te rends ton échec en amour ».

« Je te libère de moi ».

« Merci d’avoir libéré la place pour mon père/mère, et pour moi ».

Maintenant, tu peux regarder tes parents, et leur dire :

« Je suis seulement votre fils/fille ».

« Merci d’être mes parents. Vous êtes les grands et je suis le/la petit/e ».

À présent, tu honores tes deux parents à la fois, le plus profondément possible, pour réparer le manque de respect envers les deux, en te prosternant au sol.