Participant: Mon problème principal est que pendant les dernières six ou sept années ma motivation intérieure pour faire les choses ou pour me comporter d’une manière particulière était déterminée par un drame qu’une autre personne avait vécu et que je ne me sentais pas le droit d’être indépendant et de vivre ma vie telle que je le désirais.

Bert Hellinger, réfléchissant longtemps avant de prendre la parole: Il existe différentes traditions de pensée et différentes écoles de philosophie – de soi-disant spiritualité aussi – où on essaie de créer un état de vide intérieur pour ainsi se purifier, pour se débarrasser de quelque chose. Bizarrement, cela s’appelle « se recueillir ».

Le mot « recueillement » représente une contradiction en soi, le sens de l’exercice étant la tentative de créer le vide – et en créant le vide accéder à un état de recueillement. C’est étrange, tu ne trouves pas? Mais on peut choisir un autre chemin: recueillir tous et tout à l’intérieur de soi.
Ferme les yeux.
Et maintenant recueille dans ton âme toutes les personnes qui font partie de ta vie, tous leurs destins, toute leur grandeur et toute leur faiblesse, toute leur culpabilité et toute leur innocence, toute leur maladie et toute leur santé.

Recueille tous les morts qui font partie de ta famille, recueille ce que tu as accompli et ce que tu n’as pas mené à bien. Inclus tout cela.

Tu veux que je te dise comment on ressent cela en soi? Comme un vide. Une telle plénitude, nous la ressentons comme un vide. Et après avoir tout recueilli, nous nous rendons compte que dans ce vide nous attend –– un sentiment de liberté.

Participant: Je pense que mon âme est assez grande pour porter tout cela. Mais en attendant, la rancœur, l’animosité et la haine qui accompagnent l’expérience qui a fait de moi ce que je suis, sont devenues partie intégrante de mon corps.

Mais je comprends le principe que vous essayez de me faire saisir – ce principe d’intégrer et d’englober tous et tout, cette liberté et cet espace pour tous qui font partie de ma vie.

Bert Hellinger: Cette rancœur et cette haine, contre qui ou contre quoi se dirigent elles?

Participant: Le tout premier objet de ma haine est ma mère.

Bert Hellinger: Peu importe ce qui s’est passé entre toi et ta mère, dis-lui maintenant: « je suis trop petit pour cela. Je me retire. »

Bert Hellinger
Extrait de la Revue Hellinger