Certaines personnes se sentent incohérentes, elles pensent, ressentent ou font des choses qui les surprennent mais qu’elles ne peuvent s’empêcher de faire. Grâce aux constellations, nous savons que nous remplaçons souvent quelqu’un au point de nous identifier à cette personne.
L’identification avec un membre de la famille, connu ou non, peut atteindre une symbiose totale.
La personne observera qu’après la dés-identification, au bout de quelques mois, même son caractère et sa personnalité auront été transformés, elle ne sera plus « cette » personne et commencera enfin à être elle-même.

Exercice

1. Il est préférable de le faire entre deux personnes : vous et l’ancêtre.
D’abord vous vous placez les deux dans l’espace et vous observez vos mouvements, sans intention. Il peut y avoir un rejet mutuel ou une approche mutuelle.
Après quelques secondes, voire une minute, vous répéterez « Je suis toi », jusqu’à ce que vous puissiez regarder l’ancêtre dans les yeux.
À ce moment-là, vous commencerez à réaliser que vous êtes différent de lui.
Alors, vous répétez « Tu es toi, je suis moi » jusqu’à ce que la distinction s’installe, que vous vous sépariez de l’autre.

Vous dites maintenant deux fois :
« Je suis (votre nom et prénom), enfant de (nom et prénom du père) et de (nom et prénom de la mère) ».
Vous ajoutez : « Par amour pour toi, je choisis maintenant de vivre ma propre vie. Jusqu’à ce qu’il/elle puisse s’orienter vers la vie.

2. Vous pouvez également le faire pour un enfant ou un petit-enfant, si votre guide vous le demande.
Dans ce cas, vous représentez ou imaginez 3 personnes : vous, cet enfant et un ancêtre.
Et s’adressant à l’enfant, les phrases seront :
« Tu es lui »
Puis « tu es toi, il est lui »
« Tu es …, fils/fille de… et de …»
« Par amour pour l’ancêtre, tu choisis maintenant de vivre ta propre vie ».

3. il n’y a pas d’autre personne pour faire l’exercice avec vous.
Vous irez alternativement dans les deux rôles, en vous donnant le temps de les ressentir à chaque fois.
Vous direz les phrases à partir de votre propre place.