Cet exercice permet de donner beaucoup d´énergie à la personne aidée.
Nous nous plaçons à une certaine distance de la personne. Face à elle se trouve son destin.
Nous mettons d’abord une séparation entre la personne et nous, comme une grande vitre incassable, et nous lui disons « moi jusque là et toi jusque là ».
Nous regardons son destin avec beaucoup de respect, en inclinant la tête.
Puis nous portons le regard au loin, vers Quelque Chose de plus grand, avec recueillement.
Et nous restons ainsi, en harmonie avec ce quelque chose de plus grand, la source de tout, la force créative. Nous disons « merci » et nous restons centré et connecté au loin.
Nous disons « s’il te plaît ».
Maintenant nous regardons le destin de la personne. Nous réalisons que la personne a déjà changé quelque peu sa posture face à son destin.
Nous regardons son destin jusqu’à pouvoir dire « oui, je consens à tout ». Nous continuons centré, en inclinant la tête face à son destin.
Nous nous retirons.
Peut-être une information sur ce dont la personne a besoin nous parvient-elle, ou sur quel doit être notre prochain pas.