Outil puissant de PNL qui nous libère des schémas du passé et dynamise le moment présent.
Il peut être répété après avoir vécu quelque chose d’important qui prend beaucoup de temps à devenir passé.

1. Choisissez un comportement de routine

2. Vous choisissez d’abord une action simple, « neutre », que vous répétez tous les jours de votre vie, comme vous brosser les dents, prendre une douche, etc.

3. Observez l’emplacement des images

Présent

Souvenez-vous ou imaginez-vous en train de faire cette action aujourd’hui.

Où est l’image, même si elle est vague ?

Avec votre main, pointez l’endroit où vous voyez l’image : devant vous, près de vous, loin, à droite, à gauche, derrière vous, à l’intérieur de votre corps, etc.

Passé

Maintenant, imaginez que vous vous souvenez il y a une semaine, vous avec cette action. Où est l’image du souvenir ?

Avec votre main, pointez-la dans l’espace.

Maintenant, imaginez-vous il y a un an, en train de faire cela, où est l’image ?

Imaginez-vous maintenant il y a 10 ans, puis il y a 20 ans, puis dans votre adolescence, puis dans votre enfance. Où se trouve chaque image ?

Vous adaptez ces phases à votre vie, pour couvrir chaque étape importante.

Futur

Maintenant, imaginez-vous dans une semaine avec cette action, où la voyez-vous ?

Faites de même dans un an et dans cinq ans.

4. Changez l’ordre dans votre vie

Changer cette organisation temporelle de notre vie, réalisée par notre cerveau, signifie une modification très profonde qui déséquilibre toute la stabilité obtenue grâce à nos adaptations, protections et fidélités.

Nous le ferons donc avec beaucoup de soin. Et le résultat sera une grande libération que nous observerons à moyen et long terme, parfois à court terme.

Nous serons attentifs à tout malaise qui se présente, ce sera le signe que nous ne pouvons pas laisser les choses en l’état et nous suivrons les propositions indiquées pour améliorer la sensation.

Respecter ce qui est là

Je dis la chose suivante :

J’honore l’organisation actuelle de ma vie.

Je le remercie d’être comme il est.

Je demande respectueusement à mon inconscient (ou guide, ou énergie supérieure, ou…) de garder dans un endroit sûr et entièrement disponible tous les apprentissages que j’ai faits grâce à l’ordre actuel de ma vie, afin que je puisse utiliser ces apprentissages chaque fois que j’en ai besoin, merci.

Attendez environ 4 ou 5 secondes.

Le processus

Vous imaginez toutes ces images comme des photos sur une seule bande, qui commence là où vous êtes né dans le passé et se termine là où vous êtes mort dans le futur.

Vous regardez tous les tours que fait la bande.

Maintenant, si vous êtes droitier, vous levez votre bras gauche horizontalement vers la gauche et vous dites à votre inconscient :

Cher inconscient, puisses-tu ordonner ma vie entière de la manière la plus confortable et la plus productive pour moi, pour mon plus grand bien et mon développement.

Par exemple, en mettant tout mon passé le long de mon bras gauche et au-delà, et mon futur, devant et à droite.

Regardez (sans voir d’image particulière) votre passé à gauche, votre futur devant, pendant quelques secondes, pour observer ce que vous ressentez. Vous devez être totalement à l’aise avec le changement.

Si vous remarquez une gêne, demandez à votre inconscient ce qui suit :

Cher inconscient, puisses-tu adapter cette réorganisation avec la plus grande flexibilité et créativité pour mon plus grand bien.

Si nécessaire, vous lui demandez de mettre les souvenirs désagréables en noir et blanc et très petits, les bons souvenirs en couleur, clairs, grands, et si nécessaire, plus en vue.

5. Améliorer la perception de notre vie

Donnez une note de 0 à 10 au passé, au présent et au futur.

Nous allons maintenant procéder à des changements de perception afin que la note atteigne le maximum que vous pouvez atteindre aujourd’hui.

Le passé : regardez-le avec un profond respect et une grande gratitude, même si vous ne comprenez pas tout aujourd’hui.

Remplissez-le d’une couleur saumon, ou d’une autre couleur si vous la trouvez plus agréable. Et évaluez de 0 à 10 le sentiment que vous éprouvez maintenant vis-à-vis de votre passé.

L’avenir : vous remarquerez qu’il a changé de lui-même. Il doit être dans le bon champ de vision. Sa représentation est plus imprécise que le passé, elle peut contenir des obstacles qui seront respectés. Tout ce qui peut le rendre plus attrayant est introduit : profondeur, lumière, couleurs, chaleur, son ou musique, odeur ou parfum, paysages.

Et vous évaluez la sensation que vous procure votre avenir maintenant, de 0 à 10.

Le présent : enfin, nous revenons à l’image du présent qui se trouve devant nous. Nous la modifions si nécessaire pour la rendre aussi grande, lumineuse et attrayante que possible : modifier les couleurs, rendre l’image peut-être un peu floue, ou au contraire très claire, introduire de la chaleur, de l’air, quelque chose qui bouge, un son, une odeur, aussi des objets, des paysages, des personnes, comme dans un patchwork.

Jusqu’à ce qu’il soit aussi attrayant, stimulant ou porteur d’espoir que possible.

Vous remarquez que votre passé n’est plus devant vous comme avant, qu’il ne s’impose plus. Votre présent peut désormais être totalement créatif. Et lorsque vous avez besoin d’une ressource, vous décidez vous-même de vous tourner vers ce passé et ce qu’il vous a appris.

Quant à votre avenir, il a été libéré lui aussi. Et quand vous regardez votre présent, vous voyez le futur du coin de l’œil, comme un stimulus, comme la chose qui vous fait avancer.

Et vous évaluez le sentiment que vous éprouvez maintenant de votre présent, de 0 à 10.

L’exercice est terminé.

6. Observations sur le désordre

Souvent, un moment difficile du passé reste devant nous, dans la zone du présent, car il y a tant à apprendre de ce moment. Mais cela signifie que nous avions tendance à répéter ce moment.

Pour d’autres, l’adaptation à quelque chose de difficile se faisait en enterrant le souvenir ou l’étape correspondante dans le sol. Ou le cacher derrière nous. C’était une façon de nous protéger, mais cela nous a empêché d’apprendre quoi que ce soit de cette étape.

D’autres moments ont été vécus de manière si intense que le souvenir était encore dans le corps : impossible de s’en distancier, impossible de s’ouvrir à quelque chose de nouveau, nous étions pleins de ce passé.

Le futur, au lieu d’être à droite, était à gauche, comme quelque chose qui s’était déjà produit. En d’autres termes, pas d’avenir.

Ou bien le passé était à droite, envahissant le futur : notre futur répétait le passé.

Adaptation de l’outil présenté dans Change your mind and keep the change,
New submodalities in neuro-linguistic programming, par STEVE & CONNIRAE ANDREAS, 1987.