Face à quelqu’un qui nous a causé un tort, fait du mal, agressé, volé …
À faire entre deux personnes : vous vous représentez et l’autre personne représente celui qui vous a blessé.
L’exercice peut également être réalisé en visualisation.

Tu fais une longue et profonde expiration et ensuite tu respires comme si tu avais les poumons dans ton cœur.
Vous vous faites face.
Tu regardes au-delà de l’autre, très au loin, pendant un long moment.
Puis tu dis : Oui, j’acquiesce à tout. Je consens à tout.
Maintenant, tu dis à l’autre : Je vois le tort que mes ancêtres ont fait à tes ancêtres. A présent, tout est terminé. Tout est payé.

En regardant l’autre, tu lui dis :
En toi, je me reconnais.
Merci d’être tel que tu es.
Je te souhaite le meilleur.

Extrait du livre « Les défis de la vie d’aujourd’hui » de Brigitte Champetier de Ribes, page 196.