Monica Kunz

Je suis née Petitpierre et Vuithier, en Suisse.

Dès l’âge de deux ans, mon enfance se déroule en Asie, au Moyen-Orient, en Afrique, d’où je reviens pour étudier les Soins Infirmiers et Intensifs en Suisse. Mon mémoire de diplôme traite de la réflexologie plantaire et de son impact, je sentais déjà que l’énergie témoigne de la vie.

Après mes études, je passe une année au Salvador (Amérique centrale), alors traversé par la guerre civile, travaillant au sein de la délégation du Comité International de la Croix-Rouge. J’y rencontre mon compagnon de route.

Nos quatre enfants naissent. Je dédie les années de leurs jeunes existences à ma famille et à l’apprentissage passionné de l’art : peinture, danse classique indienne que je porterai à la scène et à l’enseignement. Déjà je découvre d’autres horizons, les Amériques du Nord et du Sud puis l’Europe.

Dès 2000, le Yoga Iyengar entre dans ma vie et m’accompagne toujours à l’heure actuelle, occasion d’une simplification dans l’expérimentation de la vie.

Dès 2005, je fréquente l’Institut de Constellations Familiales Brigitte Champetier de Ribes à Madrid, d’abord pour moi-même puis pour me former au travail de constellatrice, assistant à des séminaires avec Bert Hellinger en Espagne et en Suisse, traduisant toutes les Revues Hellinger Sciencia en espagnol, ainsi que de nombreuses vidéos de ses séminaires. C’est une plongée dans l’énergie vibrante des systèmes, et leurs noeuds.

Dès 2016 et pendant trois ans, le Dr Jean-Claude Fajeau m’enseigne les bases et les subtilités de l’Analyse psychobiologique et transgénérationnelle, dont le Dr Hamer avait initié le mouvement, qui m’ont permis de comprendre que la douleur d’amour est créatrice de peur et que la peur est à l’origine de notre mal à vivre, qui se traduit par nos mal-a-dits. L’amour ainsi blessé circule dans notre système familial, traverse les générations, et a besoin de notre regard et de notre amour pour gai-rire.

Depuis 2018 j’habite en Indonésie. La situation de crise globale a ouvert des portes inédites pour le partage d’un service à la vie, permettre que ce que j’ai appris et pratiqué soit utile à d’autres. Le travail en ligne et à distance prend le pas, avec des expériences étonnantes d’efficacité.

Cela me donne l’opportunité d’offrir des ateliers de découverte des Nouvelles Constellations Familiales, et dès décembre 2020, des ateliers valables pour une Formation à l’application des constellations, comme constellateur/trice. Cette formation s’appuie sur les compréhensions et enseignements de Bert Hellinger et Brigitte Champetier de Ribes, sa structure est établie par Brigitte Champetier. Elle nous offre un accompagnement fondamental pour la formation de nouveaux constellateurs/trices.

Pour tout cela, je suis pleine de gratitude et de joie. 

Jakarta, février 2021